IMG Dating Site

Faire de petits jeux sexy pour épanouir votre vie de couple

Fuir la routine est très important dans une relation amoureuse. Pour un couple, vivre longtemps ensemble pendant longtemps, peut-être à l’origine d’un certains nombre de relâchements, qui contribuent inévitablement à faire s’évaporer le désir sexuel entre les conjoints. Le secret pour remédier à cette fâcheuse situation, passe par un ensemble de mesures qui vont permettre de donner un peu plus de piment à la relation sexuelle. Il y va vraiment de l’épanouissement de votre vie de couple. Pour y arriver, il vous suffit de vous prendre moins au sérieux et accepter de prendre l’apparence de n’importe quoi. Vous avez d’ailleurs le choix entre l’hôtesse de l’air, le secrétaire, ou même l’infirmière.

 

Entrez dans la peau de l’hôtesse de l’air

  • Les hommes en termes de fantasmes, aiment particulièrement l’hôtesse de l’air. Il revient à la femme de se procurer un costume chic. Par la suite, demandez à votre homme de prendre place en tant que votre passager.

 

  • Lorsque vous êtes en plein vol, appliquez délicatement une collation au passager de fortune, jusqu’à ce que les turbulences arrivent et entrainent la maladresse de l’hôtesse : il faudra tout de même nettoyer la jolie chemise qui a subi l’indélicatesse de cette hôtesse.

 

Jouez à l’infirmière

  • Pour se procurer un costume d’infirmière, il suffit d’aller dans un love-shop. On prend une scène où il faut pratiquer des soins à un malade en urgence. Il s’agit ici de soigner les petits maux qui dérangent le conjoint, par de petits baisers plein de sensualité.

 

A vous d’essayer ces petits jeux et vous verrez quels effets ils auront sur la libido de votre couple.

 

 

 

 

Comment surmonter efficacement la différence d’appétit sexuel dans le couple ?

Dans la vie de couple, il arrive très souvent que l’un des partenaires soit incompris par l’autre, suite à son refus de faire l’amour. Du coup, le demandeur sent qu’il ne compte vraiment plus aux yeux de l’autre, il se sent rejeté à tous les coups et le résultat final est qu’il est frustré. Et si celui qui demande, au lieu de juger l’autre, se posait des questions sur lui-même, et non penser d’entrée de jeu que c’est l’autre qui est anormal. Il suffit de mettre la parole en avant, dans une certaine liberté, et vous serez surpris que le courant finisse par passer.

 

1-      Inciter le dialogue

Il arrive fréquemment dans le couple, que l’un des partenaires ait moins de désir, et qu’il soit amener le plus souvent à fuir les confrontations, en allant se coucher tôt, en se réfugiant devant son ordinateur ou sa télévision. S’il est de bonne foi, il se sentira tout le temps à l’origine des distensions dans le couple. Le partenaire demandeur quant à lui verra toujours du mauvais œil les rejets répétés de l’autre. Le principal chef d’accusation est le fait qu’il ne demande jamais rien, alors que c’est le sport favori du demandeur.

La faute ne revient pas à un seul des partenaires, mais bien aux deux. Il faut installer un climat de dialogue pour remédier à cette situation tumultueuse. Il faut exprimer vraiment les sentiments et les émotions, pour décrisper l’atmosphère.

 

2-      Procéder à la réactivation du désir

  • Quoi qu’on dise, il sera toujours difficile d’accepter ou de respecter la différence de désir sexuel dans le couple. Il faut parfois y voir le signe d’une difficulté plus profonde qu’il faudrait essayer de comprendre.
  • En même temps, le partenaire qui déborde de plaisir devrait se poser la question de savoir pourquoi il n’arrive pas à éveiller ce désir chez l’autre ? au lieu de ne se retrouver que pendant les rapports sexuels, il faudrait plutôt créer des moments où vous serez ensemble, afin d’inciter le désir.

 

Il faut aussi chercher à savoir si le partenaire qui connait la baisse de désir est souvent comblé lors des relations sexuelles. La vérité c’est que le souvenir de l’intensité d’un plaisir passé, renouvelle l’envie présente. Dans la plus part des cas, le partenaire insatisfait peinera à le dire à l’autre.

 

Comment s’affranchir de ses enfants lorsqu’on veut faire l’amour ?

Au début de votre vie de couple, vous jouissez de votre temps à être ensemble au maximum ! Vous êtes libre de faire ce que vous voulez, où vous voulez et comme vous voulez. Cette libre intimité est cependant de courte durée, parce que les enfants vont arriver et atteindre un certain âge où il faudra faire preuve de pudeur. En même temps, avoir des enfants rime avec avoir des contraintes liées à la charge qu’ils représentent. Vous allez plus passer le temps à vous en occuper, si bien que vous n’aurez même plus de temps pour votre conjoint(e). Certains enfants sont si collants qu’ils rendent carrément impossibles les relations sexuelles dans le couple, ils s’investissent en censeurs véritables de l’acte sexuel des parents. Comment déjouer cette dictature ?

 

Définir clairement les territoires

  • Il est impérieux d’établir en quelque sorte une zone à ne pas franchir par les enfants dans la maison. A partir de la naissance, l’enfant doit avoir sa chambre à lui. Cette séparation permet qu’il grandisse avec l’idée qu’il doit vivre dans son coin. Lorsqu’il atteint 2 ou 3 ans, il doit lui être interdit de franchir la porte de la chambre sans toquer à la porte.

 

Eviter de s’infantiliser devant ses enfants

  • C’est risible de voir comment certains couplent jouent au chat et à la souris avec leur progéniture, lorsqu’il faut faire l’amour. Vous attendez parfois que tous les enfants soient déjà allés au lit, pour enfin jouir du corps de votre partenaire. Cela doit en effet s’arrêter, car vous devez reprendre le pouvoir dans votre domicile, entant que géniteurs.

Nos articles: